Je remarque un phénomène étrange. De minuscules trous dans le bolus. A y regarder de plus près, je m'aperçois que nos planches sont couvertes de minuscules bulles d'air, quelque chose dont les sites ne parlent pas beaucoup. La peinture n'y change rien, plus on en met, plus on voit les trous. Après une profonde méditation, je réalise que ça ne va pas le faire du tout, et je dois annoncer à Eleonore qu'il va falloir refaire nos planches parce que nous avons un grave problème. Mais comment faire ? N'avons-nous pas suivi la recette à la lettre ? Je ponce les planches et nous refaisons un levka. Je remarque qu'il y a des centaines, voire des milliers de bulles d'air. Je commence par accuser les 3 gouttes d'huile de lin que nous avons mis dedans. Nous refaisons un levka sans huile de lin. Toujours pareil. Je cherche des sites qui parlent du problème. Ils expliquent qu'il ne faut quasiment pas remuer son levka. Mais c'est un mensonge, parce que dans leurs photos, leur levka est plein de bulles d'air. Qu'on le remue ou non, le problème demeure.

L'heure est grave, car me voilà couvert de ridicule. Moi qui dis à Eleonore de ne pas s'inquiéter depuis 10 jours, que je suis capable de nous faire économiser le prix des stages, eh bien je suis incapable de faire une planche de levka, première étape de l'icône. Inutile de préciser que si ça commence comme ça, il n'y a statistiquement aucune chance que je résolve le problème suivant, car il y a toutes les chances que ce ne soit que le premier d'une longue série. Je nous ai fait investir 300 euros de matériel, et quoi ? Pour la première fois depuis 10 jours, je commence à douter...
Je vais donc méditer sur cette grave question, et soudain, j'ai l'illumination. Nous allons passer le levka avec les doigts, et comme ça, il n'y aura plus de bulles d'air. Je n'ai aucun doute que c'est la solution. Sitôt dit, sitôt fait.